Témoignages Thomas WILHELM

Thomas WILHELM : converti à la formation en alternance

Le jeune homme a mis du temps à trouver sa voie. Elle lui a été révélée quand il a découvert la formation par l'apprentissage, que lui a proposée la CCI AVEYRON.

Le parcours scolaire de Thomas WILHELM n'a rien d'une promenade de santé. C'est un pentathlon !  Un tel parcours sportif ne pouvait que le conduire jusqu'à une enseigne du sport. C'est à la tête du rayon matériel d'Intersport à Rodez qu'il exerce depuis quelques mois ses talents acquis, en alternance, au Centre de Formation de la CCI AVEYRON.

Thomas WILHELM veille au bon fonctionnement de ce secteur qui regroupe les cycles, la randonnée et le plein air, la musculation, le fitness, le ski... Son quotidien consiste à gérer une équipe de cinq personnes dont deux apprentis. Concrètement, il organise le temps de travail de l'équipe, prépare les plannings, élabore les plans d'actions, analyse l'activité du rayon sur la durée, analyse la concurrence, gère les stocks, accompagne la formation de ses équipiers aux produits,…. « C'est extrêmement motivant de travailler dans ce secteur », assure-t-il avec enthousiasme.

Thomas WILHELM a pourtant eu besoin de temps pour trouver ce qui le motivait vraiment. Après un Bac STI Electronique qui n'était qu'un choix par défaut, le jeune homme est parti en STAPS (Sciences des Activités Sportives et Physiques) à la fac de Rodez. Il y a passé trois ans et a abandonné juste avant d'obtenir son diplôme.

Basta, les études ! Thomas WILHELM part vendre de la charcuterie et des fromages dans la grande distribution pendant trois ans. Le temps de réaliser que là n'était vraiment pas sa voie et qu'il ne disposait d'aucun bagage scolaire sérieux pour se construire un vrai projet professionnel. Cherchant la piste de son avenir, le jeune homme va à la CCI AVEYRON où on lui propose de faire un BTS Management des Unités Commerciales (MUC) en alternance. « Je ne me voyais vraiment pas retourner à l'école, mais l'alternance, j'ai compris que cela pouvait être le bon moyen de prendre un nouveau départ. » Pour son alternance, Thomas WILHELM choisit Géant, l'enseigne où il vendait encore des saucisses quelque temps plus tôt. « Ce BTS n'a pas été facile pour moi, mais je l'ai quand même décroché avec une moyenne de 14,8/20 », se remémore-t-il avec soulagement. Dans son nouvel élan, il décide de prolonger encore son cursus de formation avec une Licence Professionnelle de Responsable Manager de la Distribution, toujours à la CCI AVEYRON et toujours en alternance mais, cette fois, au magasin Intersport de Rodez où il est affecté essentiellement au rayon textile. Le travail fournit par Thomas WILHELM est satisfaisant au point que, comme dans de nombreux cas avec l'apprentissage, l'entreprise lui propose de rester après la fin de sa formation. « Ces expériences m'ont convaincu définitivement que l'alternance est, de loin, la meilleure méthode de formation, insiste-t-il. Même les cours à la CCI sont très concrets. Les intervenants professionnels sont issus d'horizons très divers ; c'est à la fois intéressant et très enrichissant. »

Celui qui avait tourné le dos aux écoles est aujourd'hui le premier volontaire pour les formations internes à l'enseigne qui l'emploie. « Cela permet de se renouveler, de progresser », dit-il en nouveau converti.